Voilà un bar comme on aimerait en avoir à Paris. Un bar qui permet à sa clientèle d’écouter des disques à sa convenance.


L’Analog Recordbar est un bar comme il en existe des dizaines à Tokyo. Du moins, pour le côté bar. Par contre, son concept sans être complètement révolutionnaire est très sympathique.

En effet, ce ne sont pas les bars et les bons bars qui manquent à Tokyo, cela fait même partie de la culture tokyoïte. Aller boire un verre après une journée intense de travail est , sinon un réflexe, du moins une habitude. C’est d’autant plus une habitude qu’il n’est pas besoin de vanter la qualité, désormais unanimement reconnue, des alcools made in Japan. Si l’on ajoute que les japonais sont bien plus amoureux et amateurs de bonne musique que nous français, la création de l’Analog Recordbar sonne comme une évidence.

Son manager, un ancien DJ Techno, décrit l’endroit comme un unpretentious music bar, Analog is where you’d go for a drink and some music in a relaxed environment. En clair, c’est un bar musical sans prétention dans lequel on vient pour boire un verre en écoutant de la bonne musique dans un cadre décontractant. Tout est dit. Ou presque.

La sélection musicale, composée d’environ 1500 disques vinyls – pas de CDs ni de streaming, est assez pointue. Elle mixe Jpop et Kpop avec des albums d’artistes plus internationaux tels Debarge ou le savoureux duo Men I Trust. Si le style est principalement Groovy, l’Analog Recordbar sait se faire « violence » avec des morceaux plus dansants comme le Come Again de M-Flo ou le Shake de l’ancien « duo » Double. Mais avec son design très sunakku, ses sept tables et ses cinq sièges au comptoir, ce bar se veut autant accueillant que musical et y réussit excellemment. Les morceaux ne sont pas mixés, ils sont joués les uns derrière les autres, comme une simple playlist mais avec le choix de la clientèle qui peut piocher parmi les disques à raison d’un morceau par table.

La suite est à lire dans le numéro de février de TOP à télécharger gratuitement ici – http://bit.ly/2w6vsq6

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code